1971-2021

50 ans de droit de vote pour les femmes en Suisse !


Ce qui autrefois n'était qu'un projet farfelu est aujourd'hui bien réel, et ce depuis 50 ans ! Dans cette newsletter, nous rendons hommage à nos aînées qui ont milité pour notre droit de vote !


ÊTRE UNE FEMME A L'EPOQUE


"Je n'ai jamais obéis aux hommes."


Infirmière, mère de famille, indépendante dotée d'une grande force de caractère, Doris Lepori née Muriset était l'une des pionnière d'un mode de vie qui n'était que très peu accepté par le système patriarcal suisse en 1940.

Dans les années 1930, alors que Doris n'était qu'une enfant, elle fut confiée à une famille de fermiers. Pur produit d'exploitation d'enfants de l'époque en Suisse, au Tessin, elle travaillait dans des conditions difficiles. C'est à la suite de plusieurs années de maltraitances, qu'elle se détermine à se sortir définitivement de cet enfer.

L'aventure commence !


Elle décide de mettre un terme à cette souffrance et fugue de la ferme à l'âge de 14 ans. Dans la foulée, elle court délivrer son plus jeune frère également piégé dans une ferme aux alentours. Force de courage et d'ambition, elle prend rapidement conscience de son statut de femme très limité. Seul passeport vers une forme de liberté, elle entreprend des études et deviens infirmière à l'âge de 19 ans.

Ce qui paraissait impossible pour certaines jeunes filles de l'époque ne l'a jamais été pour Doris.

Son diplôme en poche, elle travaillera pour de grandes familles à la tête de multinationales telles que Coca-Cola à Zurich. Elancée, belle, intelligente et affirmée elle se fait rapidement repérer dans le monde du travail. Elle se voit offrir un poste de responsable dans le premier grand magasin "Manor" au Tessin (Innovazione). Dans un Tessin plus patriarcal que le reste de la Suisse, c'est une des très rares femmes à occuper un poste de cadre à cette époque.

Enfin, en 1966, elle est repérée par le centre REKA à Albonago. On lui propose un poste à hautes responsabilités. Elle sera la première Directrice du centre REKA. Doris est également très sportive. Elle est la seule femme membre du Club Alpin en 1950. A l'âge de 50 ans, elle suit également une formation pour devenir maître nageur afin de surveiller les piscines. Une femme passionnée par son indépendance, qui aura élevé deux enfants tout en travaillant, qui n'aura jamais obéit aux hommes et qui aura toujours suivi son intuition féminine avec certitude. Une grande femme qui a milité pour nos droits tous les jours de sa vie en démontrant sans répit que son mode de vie n'était pas une aberration.


A ma Grand-mère, une femme exceptionnelle et forte.

Viviana Lepori



ÊTRE UNE FEMME EN SUISSE DE NOS JOURS


Que ressentons-nous en tant que femmes en Suisse, 50 ans après l'obtention du droit de vote ? Dans cette vidéo nous partageons avec vous nos impressions et ce que nous pensons de cette place que la femme s'est forgée avec tant de peine.



DES ARCHIVES ETTONANTES...


Découvrez dans cette vidéo d'archive de la RTS des images et des discours tant émouvants que dérangeants concernant la fameuse question sur le droit de vote pour les femmes en Suisse. Vous y entendrez des phrases comme : "Oui ! A condition que ces femmes ne laissent pas leurs casseroles !" ou encore "C'est normal qu'une femme vote, mais elle ne s'intéresse pas à la politique..."





44 vues